TPU ou PLA : lequel utiliser pour l’impression 3D?

TPU ou PLA : lequel utiliser pour l’impression 3D?

Imaginez que vous entrez dans le monde passionnant de l’impression 3D ! Votre projet est prêt, votre imprimante est prête, mais une question cruciale se pose : Quel filament dois-je utiliser ?

Il existe différents types de matériaux que vous pouvez utiliser pour l’impression 3D. Parmi les matériaux les plus courants, on trouve le TPU et le PLA. Quelle est la différence entre ces deux matériaux et lequel utiliser pour l’impression 3D ? Lisez notre guide TPU vs PLA ci-dessous pour le savoir.

Vue d’ensemble du TPU et du PLA

Le TPU et le PLA sont les vedettes de la scène des filaments pour l’impression 3D. Le TPU, avec sa flexibilité et sa durabilité inhérentes, donne vie aux impressions extensibles. Le PLA, quant à lui, est le chouchou des écologistes. Ce matériau est biodégradable et facile à utiliser.
Voici un aperçu des deux options :

  • TPU : Pensez flexibles ! Pensez extensible ! Pensez aux étuis de téléphone, aux joints d’étanchéité souples et même aux pièces de chaussures confortables. Le TPU, ou polyuréthane thermoplastique, est synonyme de flexibilité et de durabilité.
  • PLA : imaginez des impressions lisses et rigides ! Imaginez des vases, des figurines et même des manches d’outils personnalisés. Le PLA, ou acide polylactique, permet de créer des objets solides et détaillés.

Choisir le bon filament

Tout comme le choix du bon outil, le choix du bon filament fait toute la différence. Le bon choix peut faire de votre projet un jeu d’enfant. À l’inverse, l’utilisation d’un mauvais filament peut entraîner des déformations, des impressions ratées et de la frustration.
Lorsque l’on compare le PLA et le TPU, il y a trois éléments importants à prendre en compte :

  • Flexibilité : Votre projet doit-il se plier, s’étirer ou absorber les chocs ? Le TPU est votre ami. Vous avez besoin de rigidité et de détails précis ? Le PLA s’impose.
  • Solidité et durabilité : Les deux matériaux sont robustes, mais le PLA excelle généralement en matière de rigidité et de résistance à la chaleur, tandis que le TPU brille par sa souplesse et sa résilience.
  • Facilité d’impression : Le PLA est réputé pour sa facilité d’utilisation par les débutants : il s’imprime proprement avec un minimum de déformation. Le TPU peut s’avérer plus délicat et nécessiter un certain savoir-faire en matière d’impression.

Le PLA et le TPU sont des matériaux couramment utilisés pour l’impression 3D. Cependant, ces matériaux ont des propriétés différentes, se comportent différemment dans une imprimante 3D et présentent divers avantages et inconvénients à prendre en compte.

TPU vs. PLA : Propriétés des matériaux

Maintenant que nous avons fait connaissance avec le PLA et le TPU, nous allons nous pencher sur leurs caractéristiques uniques :

TPU : Le champion de la flexibilité

Imaginez qu’il se plie sans se casser, qu’il absorbe les chocs avec facilité et qu’il s’étire pour s’adapter à vos besoins. C’est la magie du TPU.

TPU est l’acronyme de Thermoplastic Polyurethane (polyuréthane thermoplastique). Ce filament est principalement utilisé pour les impressions qui doivent être élastiques et résistantes à l’abrasion, à l’huile et à la graisse.

Voici l’un des meilleurs filaments TPU du marché :

DISPONIBLE SUR ERYONE3D

En impression 3D, les filaments standards recommandés sont le PLA et l’ABS. Toutefois, ces deux matériaux ne sont pas flexibles. Ils ne conviennent donc pas pour plier les prototypes.

En revanche, le TPU est flexible par nature. Le matériau peut se plier sans affecter la durabilité, la résistance ou la conception de l’impression.

Après avoir imprimé un modèle avec du filament TPU, vous pouvez utiliser un savon doux pour le nettoyer.

Voici les principales caractéristiques du TPU :

  • Souple : Contrairement à son homologue rigide, le TPU s’épanouit dans la flexibilité. Qu’il s’agisse de fabriquer des étuis de téléphone absorbant les chocs, des joints d’étanchéité personnalisés ou même des vêtements souples, ce matériau se plie et s’étire avec grâce.
  • Résistant : Qu’il s’agisse de résister aux chocs et aux chutes ou d’endurer l’usure quotidienne, le TPU affiche une durabilité impressionnante. Pensez à des étuis de téléphone durables, à des équipements sportifs protecteurs et à des prototypes fonctionnels conçus pour durer.

Applications de la TPU

Laissez libre cours à votre créativité avec le TPU dans toute une série d’applications, notamment :

  • Étuis souples pour téléphones : Protégez votre précieux appareil avec un étui pliable et absorbant les chocs.
  • Joints et garnitures d’étanchéité : Garantissez des connexions étanches grâce à des joints fiables et durables.
  • Appareils portatifs et équipements sportifs : Concevez des trackers de fitness ou des équipements de protection confortables et durables.
  • Prototypage et pièces fonctionnelles : Créez des prototypes souples et résistants pour les essais et la fonctionnalité.

PLA : rigide et écologique

PLA est l’acronyme de Polylactic Acid (acide polylactique). Il s’agit du matériau le plus facile à imprimer en 3D et, par conséquent, le plus courant. L’une des différences entre le PLA et la plupart des thermoplastiques est que le premier est fabriqué à partir de matériaux organiques tels que la canne à sucre et l’amidon de maïs.

LIRE : Dequoi est fait le filament PLA ?

Le PLA est un plastique biodégradable classé dans la catégorie des “bioplastiques”. L’acide polylactique étant biodégradable, vous pouvez vous sentir un peu mieux lorsque vous imprimez en 3D avec du PLA, car vous ne nuirez pas à l’environnement.

Le PLA est également sans danger pour les aliments. Toutefois, lors de l’impression d’aliments, des problèmes peuvent survenir en raison des espaces entre les couches, qui facilitent la prolifération des bactéries.
Si vous débutez dans l’impression 3D, vous devriez utiliser du filament PLA. Ce matériau est plus tolérant lors de l’impression et convient parfaitement au prototypage rapide.
Voici un filament PLA que nous recommandons :

ERYONE PLA

ACHETER SUR ERYONE

Le PLA est synonyme de solidité, de précision et de respect de l’environnement. Ses caractéristiques notables sont les suivantes :

  1. Ingrédients naturels : Dérivé de ressources renouvelables comme l’amidon de maïs, le PLA est biodégradable, ce qui en fait un choix écologique.
  2. Rigide : Contrairement à son rival souple, le PLA excelle en matière de rigidité. Imaginez des détails nets, des surfaces lisses et des impressions solides et précises sur le plan dimensionnel, comme des figurines, des objets décoratifs et des outils fonctionnels.

Consultez notre guide des meilleurs filaments PLA ici.

Applications du PLA

Le PLA est un choix parfait lorsque vous souhaitez imprimer les éléments suivants :

  • Articles de décoration et figurines : Capturez des détails complexes et des couleurs vives pour une décoration intérieure étonnante.
  • Outils fonctionnels et prototypes : Créez des prototypes et des outils rigides et précis sur le plan dimensionnel.
  • Jouets et modèles éducatifs : Concevez des jouets solides et sûrs qui stimulent l’imagination.

PLA vs. TPU : Imprimabilité

Voici le moment que vous attendiez ! Explorons l’imprimabilité du PLA et du TPU, pour vous guider vers des impressions fluides et réussies qui donneront vie à vos créations.

TPU

La flexibilité du TPU pose des défis uniques en matière d’impression, mais n’ayez crainte ! Avec un peu de savoir-faire, vous pouvez maîtriser ce matériau.

Défis et considérations

L’impression avec le TPU présente sa propre série de défis en raison de sa nature flexible. L’un des obstacles les plus courants est la gestion de l’élasticité du filament, qui peut entraîner des problèmes tels que le filage et le suintement. En outre, le TPU peut nécessiter des vitesses d’impression plus lentes pour éviter les déformations. Il est essentiel d’être conscient de ces défis pour garantir des expériences d’impression TPU fluides.

En voici un résumé :

  • Le filage et le suintement : En raison de sa flexibilité, le TPU peut suinter de la buse, ce qui provoque des fils entre les pièces imprimées.
  • Température d’impression : Il est essentiel de trouver l’équilibre optimal entre les températures pour obtenir des impressions réussies.
  • Des vitesses d’impression plus lentes : Pour éviter le déplacement des couches et garantir une bonne adhérence, il est souvent nécessaire d’utiliser des vitesses d’impression plus lentes.

Paramètres recommandés

L’ajustement des paramètres de votre imprimante est la clé pour surmonter les difficultés liées au TPU. Commencez par une vitesse d’impression plus faible – environ 30 mm/s – pour tenir compte de la flexibilité du matériau. Utilisez une extrudeuse à entraînement direct pour un meilleur contrôle et envisagez d’expérimenter des températures de buse comprises entre 220 et 230 °C. L’adhérence du lit étant cruciale, un lit chauffé à 40-60°C et recouvert d’un matériau adhésif peut améliorer la réussite de l’impression du TPU.

Quelques conseils supplémentaires :

  • Températures de la buse et du lit : Reportez-vous à votre marque de filament et à votre imprimante pour connaître les réglages optimaux.
  • Réglages de la rétraction : Un réglage précis de la rétraction peut réduire de manière significative le filage.
  • Vitesses d’impression : Commencez lentement et augmentez progressivement en fonction de vos résultats.

Conseils pour l’impression du TPU

  • Utiliser une extrudeuse à entraînement direct pour mieux contrôler le flux de filament et réduire le filage.
  • Augmentez le refroidissement pour solidifier les couches et minimiser le suintement.
  • Calibrez méticuleusement votre imprimante pour garantir un flux de filament régulier et une bonne adhérence.
  • Optez pour une plaque de construction flexible ou appliquez des aides à l’adhérence comme de la laque ou de la colle sur le lit.
  • Veillez à ce que le filament passe correctement afin d’éviter qu’il ne s’emmêle ou ne se lie pendant l’impression.
  • Expérimentez les réglages de rétraction pour minimiser l’enchevêtrement du filament.
  • Vérifiez et nettoyez régulièrement la buse de l’extrudeuse pour éviter qu’elle ne se bouche.

PLA

Le PLA, le voisin amical du monde de l’impression 3D, est réputé pour sa facilité d’utilisation. C’est un excellent choix pour les débutants en raison de sa faible température d’impression, qui se situe généralement autour de 180-220 °C. Le PLA se déforme rarement, ce qui facilite l’impression sans qu’il soit nécessaire d’utiliser un lit chauffant. La fiabilité et la facilité d’utilisation du matériau contribuent à une expérience d’impression sans problème pour ceux qui débutent dans l’arène de l’impression 3D.

La popularité du PLA s’explique en partie par sa nature d’impression conviviale. Nous allons nous pencher sur son aptitude à l’impression et sur les obstacles les plus courants.

1. Brillance pour les débutants :

  • Déformation et courbure minimales : Le PLA se déforme généralement moins que les autres filaments, ce qui le rend idéal pour les débutants.
  • Large gamme d’imprimantes compatibles : La plupart des imprimantes gèrent facilement le PLA.
  • Facile à trouver et abordable : Le PLA est facile à trouver et son prix est raisonnable.

Problèmes d’impression courants et solutions

Bien que le PLA soit tolérant, il n’est pas sans poser de problèmes. Les problèmes les plus courants sont les problèmes d’adhérence des couches et la fragilité occasionnelle. Pour y remédier, assurez-vous que le ventilateur de refroidissement de votre imprimante fonctionne correctement et essayez d’ajuster la température des couches. Si la fragilité persiste, envisagez d’incorporer des motifs de remplissage pour améliorer l’intégrité structurelle.

Pour d’autres problèmes, voir ce qui suit :

  • Cordage : Ajustez les paramètres de rétraction et la température d’impression.
  • Colmatage : Veillez à nettoyer correctement les buses et à utiliser du filament de haute qualité.
  • Adhésion des couches : Calibrez votre lit et utilisez des méthodes d’adhésion appropriées.

Conseils pour l’impression en PLA

  • Température d’impression : 190-220°C, en fonction de votre imprimante et de la marque de PLA.
  • Température du lit : Elle n’est pas toujours nécessaire, mais une température de 50 à 60 °C peut améliorer l’adhérence.
  • Vitesse d’impression : Le PLA fonctionne bien à des vitesses allant de 40 à 80 mm/s.
  • Ventilateur de refroidissement : Maintenir la vitesse du ventilateur de refroidissement pour améliorer le refroidissement de la couche.
  • Paramètres de rétraction : En général, une rétraction minimale est nécessaire pour le PLA.

PLA vs. TPU : Lequel choisir ?

Voici le moment que vous attendiez ! Le PLA et le TPU se dressent devant vous, chacun avec ses points forts et ses particularités. Mais lequel des deux est le plus adapté à votre projet ? N’ayez crainte, créateur en herbe ! Cette comparaison vous permettra de prendre une décision éclairée :

Propriétés PLA TPU
Flexibilité Flexibilité limitée Grande flexibilité et élasticité
Solidité Rigide, bonne adhérence de la couche Flexible, résistant aux chocs
Facilité d’impression Convivialité pour les débutants, gauchissement minimal Nécessite des réglages minutieux et des vitesses plus lentes
Coût Généralement plus abordable Coût légèrement plus élevé en raison des propriétés spécialisées
Impact sur l’environnement Biodégradable, respectueux de l’environnement Biodégradable, mais peut nécessiter des conditions spécifiques de décomposition.

Résumons la situation de ces deux matériaux l’un par rapport à l’autre :

1. Flexibilité et résistance

  • PLA : idéal pour les structures rigides avec une bonne adhérence des couches.
  • TPU : offre une grande flexibilité, ce qui le rend adapté aux applications nécessitant de l’élasticité et une résistance aux chocs.

2. Facilité d’impression

  • PLA : facile à utiliser pour les débutants, déformation minimale.
  • TPU : Nécessite des réglages minutieux et des vitesses plus lentes pour surmonter les difficultés liées à la flexibilité.

3. Facteurs de coût

  • PLA : généralement plus abordable en raison de son utilisation répandue.
  • TPU : Son coût légèrement plus élevé reflète ses propriétés spécialisées, mais l’investissement est justifié pour certaines applications.

4. Impact sur l’environnement

  • PLA : biodégradable et respectueux de l’environnement, il contribue au développement durable.
  • TPU : Biodégradable, mais la décomposition peut nécessiter des conditions spécifiques.

Résumé

Dans l’affrontement PLA contre TPU, le bon choix dépend des exigences spécifiques de votre projet. Si vous êtes débutant ou si vous travaillez sur des projets qui bénéficient de la rigidité et de la rentabilité, le PLA est un choix solide. En revanche, si la flexibilité, la résistance aux chocs et les applications spécialisées sont vos priorités, le TPU est le filament qu’il vous faut.
Réfléchissez à l’équilibre entre le coût, la facilité d’utilisation et les propriétés spécifiques exigées par votre projet. En fin de compte, le PLA et le TPU ont tous deux des atouts uniques et offrent une gamme polyvalente aux amateurs d’impression 3D. Bonne impression, et que vos créations prennent vie avec le filament parfait en main !

Leave a Reply