xTool M1 Laser Engraver Review

xTool M1 Laser Engraver Review

Votre atelier appréciera la machine xTool M1 pour sa polyvalence. Je l’appelle mon outil 3 en 1, car il répond à mes besoins en matière de gravure, de laser et de découpe de lames sans effort. En effet, cette machine est dotée d’une lame puissante, d’un laser fiable et de capacités de gravure finement ajustées qui vous permettent de réaliser plusieurs projets.

DISPONIBLE SUR XTOOL | AMAZON

Compte tenu de ses attributs multifonctionnels, vous auriez raison de le prendre pour un outil coûteux. Or, ce n’est pas du tout le cas. Le xTool M1 est moins cher que certains de ses concurrents, comme Glowforge.

Le graveur laser peut traiter un large éventail de matériaux : vinyle thermocollant, papier, bois, sous-verre en ardoise, acrylique, HTV, cuir et même métal. Dans l’ensemble, la polyvalence de la machine vous permet de vous lancer lorsque la créativité vous guette.

 

xTool M1 Laser Engraver Review

Mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Rejoignez-moi et explorons les moindres détails du premier outil de découpe et de laser hybride de bureau au monde, le xTool M1.

Dans la boîte du xTool M1

Tout d’abord, il existe deux types de machines XTool M1 :

Il n’y a pas de grande différence entre les deux, si ce n’est la puissance du laser. Par conséquent, l’un ou l’autre peut être utilisé pour effectuer les tâches suivantes :

  • Gravure à plat
  • Gravure rotative à l’aide d’un accessoire rotatif (plus d’informations à ce sujet dans les sections suivantes)
  • Incision
  • Découpe à la lame

L’incision est similaire à la gravure. Cependant, il ne crée qu’une seule ligne de gravure, ce qui le rend adapté à la création de contours décoratifs ou au marquage de contours pour la peinture. L’option de découpe du M1 peut laisser un effet de “bord brûlé” (carbonisation) sur certains matériaux comme le bois.

Auparavant, le M1 n’était pas équipé d’une assistance pneumatique. Cependant, XTool a récemment mis sur le marché un accessoire personnalisé. Cet accessoire peut vraiment aider à éliminer les traces de brûlure (plus d’informations sur l’outil dans la section suivante.) Frotter de l’alcool sur la zone affectée peut également aider. Enfin, vous pouvez également masquer les bords, comme expliqué vers la fin de cet article.

Le xTool M1 10W atteint des vitesses plus élevées. Cela explique en partie son niveau de puissance plus élevé et son prix. Si la vitesse est importante pour vous, je recommanderais certainement la 10W. La machine 5W peut traiter une épaisseur de matériau allant jusqu’à 4 mm. En revanche, le laser 10W peut traiter jusqu’à 10 mm en un seul passage. L’investissement supplémentaire est donc justifié.

La machine et les pièces connexes sont souvent enfermées dans une unité blanche avec un couvercle en verre. L’ensemble pèse environ 9,8 kg. Il ne s’agit donc ni d’un poids léger, ni d’un poids excessif. C’est un appareil que l’on peut déplacer d’une seule main.

J’aime la couleur blanche et la finition soignée. Chaque pièce s’aligne parfaitement avec l’autre, ce qui confère à ma salle de bricolage une esthétique et un certain sens de l’ordre.

Que contient la boîte ?

  • Machine xTool M1 5W ou 10W
  • Tuyau d’évacuation
  • Collier de serrage pour tuyau d’évacuation
  • Connecteur de tuyau d’évacuation
  • Quatre vis pour le tuyau d’évacuation
  • Adaptateur d’alimentation
  • Câble d’alimentation
  • Cordon USB
  • Prismes triangulaires
  • Paquet de “prismes triangulaires
  • Deux tapis de coupe (un rose et un bleu)
  • Pack de matériaux M1
  • Cinq lames de rechange à 45°.
  • Manuel d’utilisation

 

Produits semi-finis inclus

  • Un support de téléphone en bois
  • Deux sous-verres en bois
  • Une parure de bijoux
  • Quatre médailles de chien en acier inoxydable
  • Une boîte porte-cartes
  • 20 cartes en métal
  • Un fourre-tout en toile
  • Deux roulettes en pierre
  • Deux tiges en bois de pin

Le Xtool M1 est livré avec des packs de matériel de base et de matériel premium comprenant quelques éléments intéressants. Une feuille d’accompagnement détaillée est incluse pour vous aider à vous y retrouver. Voici un aperçu de ce que vous pouvez attendre de l’une ou l’autre option.

Paquet de matériel de base

  • Une feuille de PVC autocollante
  • Un tilleul de 3 mm
  • Un papier autocollant blanc
  • Une plaque d’identification en acier inoxydable
  • Un cuir PU

Ensemble de matériaux haut de gamme

  • Un bois de tilleul de 3 mm
  • Un bois de noyer noir de 3 mm
  • 20 pièces de vinyle PU à transfert thermique
  • 30 papiers autocollants blancs
  • Trois morceaux de cuir PU
  • 20 feuilles de PVC autocollant
  • Deux papiers colorés pour le marquage au laser
  • Neuf feuilles de papier glacé coloré
  • 20 feuilles de papier artisanal
  • Cinq feuilles de PVC transparent givré

Remarque : le tapis rose permet de placer des tissus tels que des feuilles de PVC transparent ou du cuir PU. Le tapis bleu peut accueillir d’autres types de matériaux. Veillez donc à utiliser chaque tapis en fonction de l’usage auquel il est destiné.

Conseil : il est courant que les PC les plus récents soient équipés de ports USB-C au lieu de ports USB standard. Si cela ressemble à votre état de fait, prenez un adaptateur, connectez-vous et bricolez !

xTool M1 Air Assist Set

L’assistance pneumatique est un accessoire important d’une machine de gravure ou de découpe. Comme son nom l’indique, cet accessoire favorise la circulation de l’air à l’intérieur d’un poste de travail. La pièce fonctionne en soufflant de l’air à haute pression pour éliminer les débris et la fumée créés par la machine.

L’ensemble d’assistance à l’air xTool M1 fait partie des nombreux accessoires M1 fournis par le fabricant pour améliorer votre expérience de bricolage. Il est donc vendu séparément.

DISPONIBLE SURN AMAZON

Cependant, l’investissement supplémentaire en vaut la peine, et voici pourquoi :

Avantages du set d’assistance pneumatique xTool M1

  1. Les faisceaux laser sont puissants et produisent une quantité considérable de chaleur lorsqu’ils sont en action. Parallèlement, la découpe et la gravure produisent des débris qui peuvent s’enflammer en raison de l’accumulation de températures élevées. L’utilisation d’un assistant d’air permet d’éliminer les débris et d’augmenter le flux d’air, qui agit comme un réfrigérant. Cet accessoire améliore votre sécurité en réduisant les risques d’incendie.
  2. Comme il souffle continuellement de l’air sur le matériau et la surface, l’assistance pneumatique vous aide également à vous concentrer sur votre projet. Vous serez plus précis, atteindrez des niveaux de précision plus élevés, économiserez des ressources et deviendrez plus productif.
  3. Il garde votre zone de travail propre – vous le voulez autant que moi, n’est-ce pas ?
  4. Il délivre un débit d’air puissant de 30 litres par minute, ce qui permet d’éliminer rapidement les débris sur l’objet. Il est ainsi plus facile de réaliser des coupes plus profondes.
  5. L’accumulation de débris et de particules de fumée peut endommager le laser de votre machine. L’utilisation d’un système d’assistance pneumatique permet de protéger et de prolonger la durée de vie de la lentille.
  6. L’outil est assez silencieux, ce qui le rend idéal pour un usage domestique. De plus, il peut être utilisé le long d’un panneau en nid d’abeille (voir les sections suivantes) pour un processus d’épuisement plus rapide.

Autres éléments essentiels à l’artisanat

Outre les articles de la boîte M1, voici des articles précieux à garder à portée de main.

  • Extincteur domestique
  • Conseils Q-tips
  • Ruban adhésif
  • Alcool à friction

xTool M1 Laser Détails

Le xTool M1, hybride laser et découpeur de lames, est équipé d’un laser à diode. Contrairement à Glowforge, l’un de ses concurrents, qui dispose d’un laser C02, le xTool M1 produit un faisceau de 0,08 x 0,08 mm qui atteint des niveaux de précision et d’exactitude impressionnants. Le laser xTool M1 produit un faisceau de 0,08 x 0,08 mm qui atteint des niveaux de précision et d’exactitude impressionnants. Il en résulte des projets aux coupes nettes et aux gravures parfaites.

Laser à diode ou laser CO2

Les capacités d’un graveur laser sont déterminées par le fait qu’il fonctionne ou non au CO2. Il est donc important de comprendre ce concept afin de prendre une décision d’achat éclairée.

Les lasers à diode sont des semi-conducteurs qui utilisent la gamme de lumière infrarouge pour effectuer différentes tâches. Dans ce cas, le laser peut être utilisé pour graver et découper des images matricielles ou vectorielles.

Les lasers à diodes sont robustes, durables et bien moins chers que les lasers à C02. Ils sont également faciles à utiliser. En d’autres termes, les lasers à diode offrent un excellent rapport qualité-prix. C’est pourquoi ils deviennent des options populaires dans le domaine du bricolage et de l’artisanat.

Vous trouverez ci-dessous une comparaison côte à côte entre les lasers à diode et les lasers CO2.

Puissance du laser Taille du composant laser Puissance du laser Robustesse Durée de vie de l’AVG Prix de la machine AVG
Laser à diode Environ 0,015 A partir de 5W Peut résister aux chocs et aux bosses (durable) 8000-10000 hrs. Environ 1200
Laser CO2 Environ 1m A partir de 40W Fabriqué en verre (assez fragile) 6000-8000 hrs. Environ 4000

En revanche, les lasers à diode sont moins puissants. Ils sont donc plus lents que leurs homologues. Néanmoins, les lasers CO2 et à diodes sont tous deux limités en ce qui concerne l’épaisseur du matériau qu’ils peuvent découper.

L’autre souci est la précision de la gravure, qui va de pair avec la puissance. Plus la puissance est élevée, plus la précision est grande. Les lasers à diode sont ceux qui nécessitent le moins de puissance sur le marché des lasers. Ils ne sont donc pas aussi précis que les lasers CO2.

Cependant, tout bien considéré, mon xTool M1 a dépassé toutes les attentes. Vous pouvez donc être sûr qu’il fera l’affaire, à moins que vous ne soyez préoccupé par la vitesse et la précision de la gravure. Dans ce cas, vous pouvez opter pour une série de lasers à CO2 comme le XTool Desktop 40W laser-cutter. N’oubliez pas que le prix sera légèrement plus élevé.

 

DISPONIBLE SUR AMAZON

Taille, dimensions et détails techniques du xTool M1

La M1 a plus ou moins la taille d’une grande imprimante de bureau ou la même taille que la Cricut Maker, mais elle est légèrement plus haute et plus profonde. Elle mesure environ 22 x 9 x 18 pouces et dispose d’une zone d’impression de 15 x 12 pouces.

Vous devez laisser de l’espace, environ 18 pouces au-dessus de la machine, pour vous permettre d’ouvrir le couvercle et d’accéder à vos projets. Contrairement à d’autres machines comme ScanNCut et Cricut, la M1 n’a pas besoin d’espace pour charger ou décharger son tapis.

Cependant, la machine comprend un tuyau d’aération à l’arrière. Un espace d’environ 8 pouces sera suffisant pour l’accueillir. Gardez donc cela à l’esprit lorsque vous prévoyez d’acheter votre machine. Néanmoins, le M1 reste une machine peu encombrante par rapport à ses homologues.

Sous le couvercle se trouve un lit spacieux où vous placez vos matériaux.

Le module laser est également inclus, avec les rouleaux, le boîtier de la lame d’or et le laser lui-même. Le boîtier de la lame d’or est magnétique et donc facile à fixer et à retirer. Lorsqu’ils sont sous tension, les rouleaux déplacent le module d’avant en arrière, déclenchant ainsi les activités de découpe ou de gravure.

N’oubliez pas que vous utiliserez la lame dans ce cas. Il faut donc adhérer au bon tapis à la base du lit lorsque vous atteignez l’objectif. Le tapis est également adhésif sur la face supérieure. Vos matériaux seront donc fixés sur le tapis, ce qui vous permettra de découper avec un minimum d’effort.

Parfois, le projet peut nécessiter la gravure de matériaux épais. Le M1 offre deux options pour y répondre : utiliser l’outil de gravure rotatif du fabricant ou détacher la base de la machine pour créer de l’espace.

DISPONIBLE SUR AMAZON

Les deux options sont possibles, mais l’accessoire rotatif permet une gravure cylindrique à 360°. Il peut graver des objets d’un diamètre compris entre 3 et 70 mm. Il est donc idéal pour graver rapidement des objets tels que des gobelets, des tasses en métal, des urnes et des tasses.

Je vous recommande de l’utiliser pour faire d’une pierre plusieurs coups (vous pouvez graver des matériaux plus épais, profiter de la commodité de l’outil et accélérer vos délais d’exécution).

Vous pouvez également surélever vos matériaux pour une meilleure expérience de la découpe au laser. Il vous suffit de prendre les prismes triangulaires et de les placer à la base, de placer le matériau sur le dessus et de découper ! En outre, les élévateurs favorisent la circulation de l’air, ce qui réduit les risques de carbonisation et de flambée. N’oubliez pas que les prismes triangulaires sont strictement réservés aux projets de découpe au laser.

 

Le lit M1 comprend une puissante caméra avec une résolution d’image de 500 dpi et 16 pixels, des informations sur la caméra AI, une prévisualisation en temps réel et un réglage automatique de la mise au point. Ces caractéristiques permettent de capturer des dessins, des images et des conceptions, ce qui vous permet de visualiser le produit final.

Cela dit, vous pouvez apporter les ajustements nécessaires à votre projet avant de le découper ou de le graver. Vous pouvez également jouer avec des matériaux de récupération pour peaufiner le produit final, avant de vous lancer dans la véritable aventure de l’artisanat.

Le xTool M1 est compatible avec les appareils IOS, macOS, Android et Windows. Vous pouvez vous connecter en WiFi ou utiliser un câble USB. De plus, vous avez le choix entre 7 langues, dont l’anglais, l’italien, le chinois, le russe, etc.

Le port USB se trouve à l’arrière de l’appareil, de même que l’évent, le cordon d’alimentation et le bouton d’alimentation. L’installation est simple et rapide. En fait, ma machine a été mise en route en moins de 5 minutes.

Voici la procédure à suivre :

  1. Utilisez les vis fournies pour fixer l’évent à l’arrière de la machine.
  2. Connectez les câbles aux ports correspondants à l’arrière de l’appareil.
  3. Utilisez le cordon USB pour connecter l’appareil à votre ordinateur.
  4. Branchez le câble d’alimentation sur une source d’alimentation

Une remarque sur la mise à l’air libre

Bien que le M1 soit plus silencieux que le Cricut ou le Silhouette, il produit beaucoup de fumée. Les fumées sont également inévitables lorsque l’on travaille avec des matériaux tels que l’acrylique et le bois, ce qui nécessite une ventilation adéquate.

Vous pouvez utiliser la machine à l’extérieur ou l’aérer par une porte ou une fenêtre – l’idée est d’avoir une circulation suffisante. Si le tuyau d’aération est trop court, vous pouvez vous en procurer un autre dans un magasin de bricolage. Un ventilateur en ligne, un purificateur d’air ou un respirateur peuvent également s’avérer utiles si la ventilation ne donne pas de résultats satisfaisants.

Les caractéristiques de sécurité du xTool M1

Construit en tenant compte de la sécurité de l’utilisateur, le xTool M1 est certifié classe I par la FDA.

Tout d’abord, le couvercle est teinté. Vous pouvez donc travailler en toute confiance sans craindre de vous abîmer les yeux après une exposition prolongée au faisceau laser. Cette caractéristique s’adresse également aux plus petits, s’ils se trouvent dans les parages. Vous savez à quel point les enfants peuvent être curieux…

La fonction d’arrêt automatique offre une sécurité supplémentaire. Cette fonction se déclenche dès que l’on appuie sur le bouton d’alimentation situé à l’avant ou que l’on soulève le couvercle en cours de traitement.

En outre, vous ne pouvez démarrer la machine qu’en appuyant sur le bouton situé dans le coin avant droit, et non à partir du logiciel. Cette conception garantit que vous contrôlez l’appareil pour assurer la sécurité de tous. Le bouton change également de couleur en fonction de l’état de la machine.

 

Vue d’ensemble du logiciel M1

La machine de gravure laser M1 utilise Creative Space, le logiciel propriétaire de xTool, qui indique à la machine ce qu’elle doit faire et quand elle doit le faire. Le programme n’est pas basé sur le web. Il faut le télécharger et l’installer pour pouvoir l’utiliser. Vous pouvez le télécharger gratuitement ici.

Si vous avez déjà utilisé les programmes Silhouette Studio ou Cricut Design Space, vous avez déjà une idée de l’interface de xTool Creative Space (XCS) puisqu’ils sont quelque peu similaires.

Après l’installation, une invite à connecter un périphérique s’affiche à l’écran. Cliquez dessus, puis sélectionnez le nom de la machine dans la fenêtre contextuelle. L’application s’ouvre, révélant plusieurs fonctions de conception.

En fait, elle est livrée avec plusieurs projets qui peuvent constituer une ressource précieuse pour les bricoleurs débutants. Vous disposez également d’un grand nombre d’images, de formes et de textes de base. Ceux-ci sont situés sur le côté gauche de la toile.

Les paramètres de découpe, de gravure, de rainurage et de matériau se trouvent à droite. Certaines options offrent des fonctions supplémentaires. Par exemple, si vous cliquez sur l’outil texte dans la barre latérale droite, un autre menu s’ouvre pour vous permettre d’ajuster des paramètres spécifiques. Le plus beau, c’est que Creative Space est convivial, un atout précieux pour les débutants comme pour les artisans expérimentés.

Dans ma quête d’efficacité, j’ai découvert que je pouvais utiliser des programmes de conception distincts et obtenir les mêmes résultats. J’ai donc opté pour Adobe Illustrator (Inkscape est tout aussi efficace), j’ai travaillé sur mes dessins, puis je les ai importés dans XCS. Cette idée m’a également aidé à mener à bien des projets complexes, car XCS est quelque peu limité et idéal pour les tâches artisanales simples.

Vous pouvez également travailler avec des SVG gratuits ou opter pour des fichiers achetés sur des sites tels que Design Bundles, Free SVG Designs, HelloSVG, Svg-Etsy et Creative Fabrica, entre autres.

Comme ses homologues (Glowforge, Silhouette Studio et Design Space), Creative Space prend en charge un large éventail de formats de fichiers (PNG, JPEG, GIF, SVG, BMP, JPG, DXF et WEBP). Vous pouvez également utiliser les fonctions d’édition du programme pour supprimer l’arrière-plan d’une image.

Bien que j’aie préféré utiliser Adobe Illustrator, vous risquez de le trouver un peu compliqué, surtout si vous vous êtes récemment lancé dans le domaine de l’artisanat. Je vous recommande d’utiliser XCS, qui permet de jouer facilement avec les points vectoriels et de créer des dessins vectoriels.

On dit que les dessins vectoriels possèdent des attributs de résolution infinis. Par conséquent, ils peuvent s’adapter à de multiples tailles et ajustements de couleurs sans perdre en qualité, ce qui vous garantit des dessins nets. De plus, il est facile de les créer.

La fonction de cadrage est une autre caractéristique clé du logiciel XCS. Le bouton correspondant est souvent situé en bas à droite de l’écran. Il ne nécessite aucune intervention de votre part, si ce n’est la sélection du bouton sur l’interface du logiciel et l’appui sur le bouton de la machine.

Un cadre apparaît pour délimiter la zone à traiter. Cette fonction vous aide à vous concentrer sur la zone précise que vous souhaitez découper ou graver. C’est une fonction qui permet de gagner du temps et d’économiser du matériel.

La caméra haute résolution M1, très efficace, est encore plus pratique. Il suffit de placer l’objet ou l’image à l’intérieur de la machine et de laisser la caméra faire son travail. Il suffit ensuite d’importer l’image dans XCS et de la graver !

La fonction de mise au point automatique AI de la caméra mérite d’être mentionnée. Vous n’avez donc pas besoin de sélectionner les paramètres. Vous pouvez compter sur elle pour atteindre des niveaux de précision impressionnants, en particulier lorsque vous travaillez sur des projets ou des matériaux de petite taille

Avant de procéder au traitement, veillez toutefois à sélectionner les options de base pour permettre à la machine de sélectionner automatiquement les options correspondantes et d’exécuter le travail en question. Pour ce faire, naviguez vers la droite de l’écran et choisissez lame ou laser. Vous pouvez accéder au menu de l’accessoire rotatif et effectuer les réglages nécessaires lors de l’utilisation de l’accessoire.

Vous pouvez saisir manuellement l’épaisseur du matériau ou sélectionner l’option de mesure automatique pour vos projets laser. Les options sont également situées sur le côté droit de l’écran. J’ai trouvé la fonction de mesure automatique très utile lorsque je travaille avec d’autres matériaux que ceux de la marque xTool.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, il faut d’abord introduire les supports, puis les matériaux lors de l’utilisation du laser. La fonction laser de XCS vous permet de sélectionner les paramètres relatifs aux prismes triangulaires avant de poursuivre votre projet. Par ailleurs, les mesures s’ajustent souvent automatiquement, ce qui vous soulage du fardeau de la configuration manuelle.

Bien que le M1 présente des vitesses de traitement impressionnantes, le chronomètre peut être trompeur. Le programme a sous-estimé à plusieurs reprises le temps de traitement. Je me suis retrouvé à attendre un peu plus longtemps, ce qui peut être gênant, surtout si vous êtes pressé par le temps et que vous avez plusieurs projets en attente.

En outre, les paramètres des matériaux sont limités. J’ai dû jouer avec la fonction pour obtenir les meilleurs résultats pour chacun des matériaux avec lesquels j’ai travaillé, ce qui a pris un peu de temps.

Néanmoins, le programme est récemment sorti de la version bêta et il y a de fortes chances que le développeur corrige bientôt ces défauts.

La lame doit également être calibrée. Sinon, elle ne coupera pas au même endroit selon la vue en direct. Au départ, les utilisateurs devaient télécharger le logiciel de calibrage séparément, l’installer puis redémarrer le programme Creative Space.

De plus, le logiciel de calibrage n’est compatible qu’avec Windows, ce qui constitue un obstacle supplémentaire pour les utilisateurs de Mac comme moi. Néanmoins, xTool a répondu au cri de détresse et a fourni un programme mis à jour. La nouvelle version m’a permis de calibrer ma lame dans XCS.

Xtool M1 Matériaux

Les possibilités sont infinies avec la machine hybride de découpe et de laser M1. Qu’il s’agisse de réaliser des objets à la coupe nette ou des objets gravés avec précision, ou encore de traiter une large gamme de matériaux, j’avais toutes les raisons d’investir dans cette machine. Quels matériaux la machine peut-elle traiter ?

Remarque : la liste de chaque catégorie n’est pas exhaustive, car xTool teste et ajoute en permanence de nouveaux matériaux approuvés sur son site web. Vous pouvez en faire votre source d’information permanente.

Les matériaux de découpe laser M1

  • Bois (noyer, érable et cerisier)
  • Planche à dessin
  • Bambou
  • Tilleul
  • Acrylique (certaines couleurs dont le noir, le vert, le jaune et l’orange)
  • Certains produits en tissu
  • Cuir
  • La plupart des papiers

Lame M1 Matériaux de coupe

  • Papier
  • Papier kraft
  • Papier autocollant
  • Tissu
  • Carton
  • Faux cuir
  • Feutre
  • Vinyle adhésif
  • Vinyle de transfert thermique (HTV/vinyle thermocollant)

Le matériel de gravure laser M1

  • Verre
  • Céramique
  • Papier
  • Papier autocollant
  • Bois
  • Carton
  • Bambou
  • Acrylique
  • Tissu
  • Sous-verres en ardoise
  • Feutre
  • Liège
  • Métal peint
  • Acier inoxydable

Masquage des matériaux

Comme indiqué précédemment, certains matériaux sont plus susceptibles de se carboniser (“bords brûlés”) que d’autres. J’ai également remarqué une relation intéressante entre la puissance et la carbonisation : plus la puissance du laser est élevée, plus vous risquez de brûler vos matériaux.

En effet, mes lasers CO2 brûlent presque toujours mes projets, ce qui m’oblige à masquer les zones sujettes aux brûlures. Mon expérience avec le laser M1 a été différente. Compte tenu de la puissance plus faible, j’ai pu découper au laser de nombreux matériaux sans masquer, et les projets ont été excellents.

Néanmoins, le noyer semblait avoir tendance à se carboniser. J’ai dû effectuer plusieurs tests pour vérifier mes conclusions. Comme je l’avais supposé, mes projets en noyer présentaient des marques de brûlure. Cela dit, vous devez masquer vos matériaux pour éviter qu’ils ne se carbonisent.

La procédure, simple et peu coûteuse, consiste à envelopper les zones susceptibles de brûler avec du ruban adhésif de masquage. Par ailleurs, il est essentiel de procéder à des essais. Ils vous aideront à faire les ajustements nécessaires, comme ralentir la vitesse de coupe ou augmenter la puissance.

Il est préférable de commencer par des tests simples, de procéder à une mise au point, puis de passer à des idées plus complexes. De même, commencez par les réglages recommandés, puis poursuivez à partir de là. De cette manière, vous pourrez vérifier les erreurs de votre produit final et obtenir des articles parfaits.

Surtout, veillez à noter vos conclusions après chaque série de tests. Vous pourrez toujours vous y référer et les mettre en œuvre pour gagner du temps et économiser du matériel.

Capacités du XTool M1

J’ai travaillé sur quelques projets pour tester les capacités de gravure, de lame et de découpe laser de la machine. J’ai utilisé les matériaux fournis dans la boîte, en plus des tests effectués avec d’autres marques. Dans l’ensemble, les résultats ont été excellents.

Voici un résumé des résultats des tests.

Projets de découpe au laser

Remarque importante : veillez à utiliser les prismes triangulaires sous votre matériau. N’oubliez pas non plus de détacher le boîtier de la lame du module laser avant de procéder à la découpe avec le module laser.

Pour mes tests de découpe au laser, j’ai essayé de travailler avec de l’acrylique, une combinaison d’acrylique et de vinyle adhésif, du cuir naturel et du faux cuir, et enfin du tilleul.

J’ai eu des problèmes avec l’acrylique car le laser est limité et ne peut découper que des matériaux acryliques noirs, verts, jaunes et orange. Je n’ai donc pas pu expérimenter mes couleurs préférées comme le transparent, le blanc et le gris. Je me suis contentée du noir et j’ai fabriqué une paire de jolies boucles d’oreilles.

Ensuite, j’ai utilisé de l’acrylique et du vinyle adhésif pour créer l’étiquette ci-dessous. Je n’ai eu aucun problème à découper l’un ou l’autre de ces matériaux.

Je l’ai également essayé avec du cuir naturel, et il a bien coupé. Cependant, je suis resté bloqué sur les réglages pendant un certain temps. Après plusieurs tentatives, j’ai compris, j’ai fait fonctionner le laser et je suis très satisfait du résultat.

Ma dernière tentative a été faite avec du tilleul (3mm). J’ai utilisé les paramètres standard dans XCS et je n’ai eu aucun problème. Cela m’a donné la meilleure expérience de découpe laser M1.

Projets de découpe et de gravure au laser

Le laser M1 produit un puissant faisceau de lumière qui marque, grave ou coupe vos matériaux. N’oubliez pas que les “bords brûlés” sont un problème courant lorsque vous travaillez avec le laser, en particulier lorsque vous manipulez du bois.

Veillez donc à vous munir d’un assistant d’air, d’alcool ou de ruban de masquage pour vous aider à traiter toute décoloration inesthétique. Vous pouvez également utiliser la lame pour éviter le problème des “bords brûlés”.

Comme pour la découpe au laser, le boîtier de la lame doit être retiré avant d’utiliser la fonction de gravure. Les raisonneurs triangulaires ne sont toutefois pas indispensables.

Mon voyage d’essai a commencé avec ces aimants d’œuvre d’art parfaitement gravés, fabriqués à partir de contreplaqué de noyer. J’adore travailler avec ce matériau, car il permet souvent d’obtenir des objets clairs et d’aspect professionnel.

Vous savez maintenant pourquoi j’ai commencé par le contreplaqué de noyer.

L’expérience de la découpe a été paradisiaque. Cependant, le processus de gravure a pris un peu de temps. Le résultat étant parfait, l’effort en valait la peine.

J’ai également fabriqué une étiquette à empreintes de pattes pour la corbeille de mon chien. J’ai utilisé du bois dur d’érable pour la partie avant et un morceau de noyer pour la partie arrière. D’ailleurs, cette étiquette peut constituer une idée d’ornement parfaite. En fonction de l’utilisation, vous pouvez graver ou marquer de jolis mots pour lui donner une touche personnalisée. Une bonne idée de cadeau ?

Ensuite, j’ai utilisé du tilleul pour tester les capacités de découpe et de gravure du laser M1. La machine a fait un travail remarquable. Voici les résultats.

Mon troisième projet m’a permis de réaliser les signets de Noël ci-dessous. Au fait, le logiciel propose six motifs avec lesquels vous pouvez travailler. J’ai opté pour le dessin du bonhomme de neige et j’ai utilisé du tilleul, qui se gravait et se découpait bien.

Cependant, mes deux premiers projets présentaient d’affreuses marques de brûlure. Je me suis renseigné et j’ai réalisé que je n’avais pas sélectionné l’option “Hauteur surélevée – Oui”. J’ai ajusté les paramètres spécifiques et j’ai obtenu un marque-page propre ! Ce fut un voyage de découverte extraordinaire.

Projets de gravure au laser

Le laser M1 peut graver sur du métal ! N’oubliez pas qu’il s’agit strictement de gravure et non de découpe, car le métal est solide et nécessite quelque chose de puissant pour le découper.

Armé de ces connaissances, j’ai expérimenté avec l’échantillon de médaille de chien fourni par xTool. J’ai choisi Heavitas, une police simple qui a donné des résultats satisfaisants.

Ensuite, j’ai gravé deux cuillères de cuisine en bois (une autre idée de cadeau intemporelle). J’ai utilisé le lot de citations sur la cuisine de Creative Fabrica et j’ai adoré le résultat.

J’ai terminé les essais de gravure au laser avec la plaque d’aluminium colorée ci-dessous que j’ai obtenue auprès de Zoom Precision. Comme pour les cuillères, j’ai visité Creative Fabrica, j’ai cherché et j’ai opté pour la citation Welcome to the Garden. Le projet s’est très bien déroulé.

Projets de découpe de lames

La lame convient aux projets impliquant des matériaux plus délicats comme le cuir PU, le thermocollant, l’acétate filmé et le vinyle adhésif. La boîte M1 est livrée avec cinq lames à 45 degrés conçues pour couper des matériaux d’une épaisseur de 5 à 6 millièmes de pouce.

Le marché propose également des lames à 60 degrés. Celles-ci sont idéales pour couper des matériaux d’une épaisseur de 6 mils ou plus.

Avant de commencer à travailler, la lame doit être placée à l’intérieur du module laser. Le couvercle doit également être fermé.

Voici les étapes à suivre :

  1. Retirez le boîtier en or du dessous de votre machine (le boîtier des lames est magnétique, il s’enlève donc facilement).
  2. Retirez le couvercle en caoutchouc d’une lame.
  3. Déposez la lame à l’intérieur du boîtier (face vers l’extérieur).
  4. Placez le boîtier dans le module laser.
  5. Choisir la découpe de lames dans XSC
  6. Sélectionnez le type de matériau sur lequel vous travaillez dans XSC

Rappel : Comme pour ScanNcut ou Cricut, la règle de base est la suivante : pas de tapis, pas de découpe à la lame. De plus, les tapis sont souvent adhésifs des deux côtés pour les aider à adhérer à la surface de coupe de la machine et empêcher le matériau de bouger.

En outre, vous devez faire attention en collant le tapis pour éviter les plis, car ils peuvent affecter la qualité de vos produits. N’oubliez pas de conserver la feuille de support en lieu sûr après l’avoir décollée du tapis. Recollez-la ensuite avant de la ranger pour préserver l’adhésif.

J’ai utilisé le vinyle de transfert thermique de xTool (vinyle thermocollant ou HTV) pour mon premier essai de découpe à la lame. Je me suis ensuite rendue sur Creative Fabrica et j’ai récupéré un joli fichier de papillon. J’ai également dû sélectionner l’option lame puis HTV dans les paramètres du matériau dans XCS.

C’est à ce moment-là que la M1 brille vraiment. Il coupe le matériau à la bonne profondeur, ce qui évite à l’utilisateur de devoir travailler sur les réglages. J’ai toutefois encadré le matériau pour m’assurer que la lame coupait dans les limites de mon champ d’application.

Mon expérience avec le faux cuir (échantillon de xTool) a été tout aussi satisfaisante. Cependant, j’ai remarqué que la machine n’était pas efficace avec d’autres types de faux cuir (j’en ai une bonne quantité dans ma salle de bricolage.) Après avoir posé plus de questions, j’ai compris que c’était une question d’épaisseur.

L’échantillon de xTool était beaucoup plus fin que ce que j’avais dans mes tiroirs. Je n’ai pas encore cherché, mais je suis sceptique quant à la possibilité de trouver du similicuir ultrafin comme celui fourni par xTool.

J’ai ensuite essayé le cuir PU. Là encore, j’ai visité Creative Fabrica et importé gratuitement un fichier unique de pochette en cuir. Mais le projet a échoué.

Voici la triste histoire.

Le projet que j’ai choisi comprenait un joli motif que j’avais prévu de graver sur un morceau de cuir PU. Le matériau était assez fin. La gravure l’a traversé de part en part et a pénétré dans le tapis.

Après quelques recherches, j’ai compris que le problème venait des réglages. J’avais oublié de les adapter à la finesse du cuir PU avec lequel je travaillais. J’ai envisagé d’essayer à nouveau, mais j’ai décidé de ne pas le faire, compte tenu de l’odeur âcre que j’ai endurée tout au long du processus de coupe.

J’essaierai peut-être de le faire un jour. N’oubliez donc pas de consulter mes mises à jour ici.

Mon troisième projet était un travail d’impression-découpe. Je voulais créer de magnifiques autocollants et je n’ai pas été déçue. Les résultats ont été tout simplement stupéfiants.

Creative Fabrica a été ma principale source d’inspiration pour mes tests de découpe à la lame. J’ai trouvé un très beau fichier PNG d’autocollants de Noël sur le site et je l’ai téléchargé dans le programme.

J’ai également créé un autre lot d’autocollants en utilisant les motifs Bee Gnome de Creative Fabrica.

J’ai évité de chercher du matériel et j’ai utilisé des papiers autocollants de xTool. La machine est également très efficace. Après l’impression, le M1 coupe le long des marques de repérage transversal qui en résultent sur le papier. Facile et agréable.

Mon expérience avec le faux cuir (échantillon de xTool) a été tout aussi satisfaisante. Cependant, j’ai remarqué que la machine était inefficace avec d’autres types de faux cuir (j’en ai une bonne quantité dans ma salle de bricolage.) En me renseignant davantage, j’ai compris que c’était une question d’épaisseur.

L’échantillon de xTool était beaucoup plus fin que ce que j’avais dans mes tiroirs. Je n’ai pas encore cherché, mais je suis sceptique quant à la possibilité de trouver du similicuir ultra-fin comme celui de xTool.

J’ai un faible pour les travaux manuels. Je ne pouvais donc pas manquer un test dans ce domaine. J’ai opté pour du papier cartonné et choisi un motif de cœur complexe de Creative Fabrica pour être sûre que la M1 pourrait réaliser les travaux les plus difficiles.

La machine a répondu exactement à mes attentes. Cependant, Creative Space ne propose pas de papier cartonné dans l’onglet des paramètres des matériaux. J’ai sélectionné le papier kraft, qui est l’alternative la plus proche du papier cartonné. L’idée a fonctionné.

La lame peut également s’occuper de vos travaux d’artisanat en cuir PU. Voici ce qu’elle a livré : deux porte-clés bien définis, avec des anneaux pour tenir un trousseau de clés en toute sécurité.

De même, la lame M1 peut couper du papier Kraft. Pour ce test, j’ai pu réaliser des enveloppes simples mais élégantes. Je les utiliserai pour conserver des objets divers tels que des cartes et du courrier.

J’ai également envisagé de fabriquer des enveloppes pour cartes-cadeaux. Je pourrais en faire autant que je veux en un rien de temps et économiser quelques dollars. Grâce à la vitesse de coupe de la machine. C’est une idée que je reverrai bientôt.

xTool M1 vs. Cricut/Silhouette

Une comparaison équitable entre le M1 et Cricut/Silhouette n’est pas toujours aisée, car le M1 est une machine hybride dotée de fonctions de gravure, de laser et de découpe de lames. En revanche, Cricut et Silhouette n’ont pas de laser.

Cette section ne correspond donc peut-être pas à la description d’une comparaison. Nous allons plutôt examiner si la M1 est la machine à découper que vous attendiez.

La Cricut est dotée d’un système adaptatif composé d’un cutter à vagues, d’une lame, d’une molette d’incision et d’une pointe de gravure. Le M1 est toutefois conçu pour gérer une plus grande sélection de matériaux. Il est également plus rapide et plus précis.

La caméra haute résolution de la machine la rend encore plus intéressante. L’affichage en direct vous permet d’obtenir exactement ce que vous voulez. En d’autres termes, le M1 est plus efficace.

En revanche, la caméra n’a pas grand-chose à offrir si l’on se limite aux travaux de coupe de lames. J’ai trouvé gênant de devoir calibrer la lame pour l’aligner sur la vue en direct, puis d’effectuer de nombreux tests pour m’assurer que la lame couperait conformément à ce qui s’affichait dans XCS.

Pendant ce temps, vous pouvez prendre une Cricut ou une Silhouette, éviter le processus de calibrage répétitif et atteindre le même objectif.

Si vous êtes un adepte de la création de papier, je ne vous conseille pas de passer à xTool simplement pour posséder une machine hybride. La Cricut est livrée avec de nombreuses lames spécialement conçues pour les travaux sur papier. Elle peut traiter des matériaux traditionnels comme le vinyle, le papier, le HTV et d’autres matériaux plus facilement que la xTool M1.

En bref, une Cricut ou une Silhouette serait un meilleur choix pour le bla-bla.

xTool M1 vs. Glowforge

En résumé, le M1 est un excellent outil, compte tenu de ses qualités hybrides. Cependant, il s’agit d’une machine de découpe et de gravure laser à diode ; elle ne pourra donc jamais être aussi puissante ou rapide que les lasers à CO2 comme la Glowforge. Pour cette raison, je ne recommanderais pas le M1 à.. :

  • Un artisan expérimenté cherchant à réaliser des projets rapidement
  • Toute personne désireuse de produire de grandes quantités de produits différents
  • Les propriétaires de boutiques d’artisanat en ligne ou de sites web très fréquentés
  • Les amateurs de gravure lourde
  • Les artisans qui se concentrent sur les projets en acrylique

Les besoins mentionnés peuvent être satisfaits au mieux par un laser CO2. La Glowforge l’emporte donc. Cependant, les artisans expérimentés qui souhaitent découper ou graver au laser des objets personnels ou des cadeaux peuvent investir dans le M1. Je recommande en particulier le laser 10w.

Depuis que j’ai utilisé les deux machines, je peux dire en toute confiance que la M1 serait un outil parfait pour les artisans débutants, les amateurs et la communauté des bricoleurs. Non seulement la M1 est plus facile à utiliser, mais elle est aussi plus polyvalente que son homologue, la Glowforge.

Où acheter le xTool M1

Vous pouvez acheter un M1 sur Amazon ou directement sur les sites des fabricants : xTool.com ou xTool M1. Au moment de la rédaction de cet article, le xTool M1 5W était proposé à 999 $, tandis que le M1 10w était vendu à 1299 $.

Il s’agit toutefois des prix MSRP. Le fabricant propose fréquemment des remises sur l’une ou l’autre machine. Gardez donc un œil sur le site de xTool avant d’acheter pour économiser encore plus.

Dernières paroles

Lorsque j’ai ouvert la boîte du xTool M1, j’étais assez sceptique quant aux performances de la machine. En effet, j’avais lu des critiques négatives avant son arrivée. Cependant, j’ai été époustouflé lorsque je l’ai sorti de la boîte. J’ai adoré sa taille, sa couleur et son design en général.

Ensuite, l’étape d’installation a été assez simple, rapide et n’a nécessité aucun outil du début à la fin. Lorsque je l’ai mise en marche, la machine était silencieuse et idéale pour un usage domestique, ce qui était un avantage. J’étais alors impatient de tester ses performances.

Bien que j’aie rencontré quelques difficultés, la phase d’essai a été une autre expérience mémorable. Les projets se sont bien déroulés, mettant fin à mes craintes. Ma seule réserve concerne la vitesse de la machine. La M1 est plus lente que ma Cricut et ma Glowforge, que l’on utilise la lame ou le laser.

C’est quelque chose que j’ai remarqué en travaillant avec de l’acrylique. Alors que mon laser CO2 nécessite environ 2 minutes, le M1 a mis plus de 20 minutes pour effectuer la tâche. Par conséquent, j’ai exclu la possibilité d’utiliser le M1 pour fabriquer des produits en série avec un délai d’exécution rapide.

En outre, le xTool M1 nécessite de nombreux tests, ce qui prend du temps et du matériel. Par conséquent, vous pourriez le trouver pénible au début de votre parcours d’artisan. Toutefois, il s’agit d’un défi temporaire puisque vous pouvez noter les paramètres après chaque série d’essais et vous y référer ultérieurement.

Dans l’ensemble, le M1 n’est pas un produit d’appel en raison de son prix compétitif, mais il peut découper au laser, graver et découper à la lame un large éventail de matériaux, y compris le métal et le bois, et il peut également être utilisé pour la fabrication d’objets en métal et en bois.

VOIR LE PRIX SUR XTOOL | AMAZON

Leave a Reply