Examen approfondi et test de l’Atomstack A5 20W – Est-ce une bonne chose ?

Examen approfondi et test de l’Atomstack A5 20W – Est-ce une bonne chose ?

Vous envisagez d’acheter un nouveau graveur laser ? Lisez notre avis sur le graveur laser Atomstack A5 20W pour découvrir ses caractéristiques, ses capacités et ses performances.

Le graveur laser Atomstack A5 fait partie de la catégorie moyenne. Cet appareil est doté d’un espace de travail spacieux et d’une structure en aluminium robuste.

Vous pouvez acheter les graveurs laser Atomstack auprès de différents revendeurs en ligne, y compris leur boutique officielle. La machine est également disponible sur Amazon, Banggood et d’autres magasins. Le laser est arrivé dans notre laboratoire de test soigneusement emballé pour éviter tout dommage pendant le transport.

DISPONIBLE SUR ATOMSTACK

Revue de l’Atomstack A5 20W

Dans cet examen du graveur laser Atomstack A5 20W, nous évaluons ses performances pour vous aider à décider s’il s’agit de la bonne option pour vous.

Assemblée

Le graveur laser Atomstack A5 20W est accompagné d’un livret d’instructions bien rédigé et facile à comprendre. En suivant les instructions, le processus d’installation est facile, même pour les débutants.

La machine est livrée avec tous les outils d’assemblage nécessaires. Les vis et les pièces sont rangées dans des sacs étiquetés qui correspondent à chaque étape du manuel. Vous pouvez ainsi assembler la machine en moins de 30 minutes.

Spécifications

Paramètres Valeur
Taille de la gravure
410 x 400mm
Matériaux de gravure
Bois, bambou, papier, plastique, cuir, cartes de circuits imprimés, oxyde d’aluminium, placage non réfléchissant, acrylique noir et métal laqué.
Puissance optique de sortie du laser
4.5~5W
Longueur d’onde du laser
455±5nm
Méthode de mise au point
Laser à focalisation fixe
Logiciel d’exploitation
LaserGRBL, LightBurn, supportent les systèmes Win XP / Win 7 / Win 8 / XP / Win 10.
Tension d’entrée
AC100-240V, 50/60Hz
Poids
4,0 kg
Taille extérieure
570 x 600 x 270mm
Garantie
Un an

Le graveur Atomstack A5 est équipé d’une diode laser qui émet une puissance optique d’environ 4,5 W. La machine est annoncée comme ayant une puissance de 20 W. Il s’agit probablement de la puissance d’entrée en watts. Bien que la machine soit présentée comme ayant une puissance de 20 W, il s’agit probablement de la puissance d’entrée en watts. La diode laser est une diode à focalisation fixe.

Dans le passé, certains graveurs laser étaient dotés d’une fonction de mise au point réglable. Cette fonction peut sembler pratique au départ, mais elle le devient de moins en moins au fil du temps. Avec un système de mise au point fixe, il n’y a pas d’obstacles sur le chemin du faisceau. Il en résulte une mise au point plus étroite et un processus de mise au point plus rapide qu’avec un système de mise au point réglable.

Le module de gravure de la machine est doté d’un écran de protection. Toutefois, il est essentiel de porter les lunettes de protection fournies. Pour une protection encore plus grande, je suggère d’investir dans des lunettes de qualité supérieure avec une protection OD6+. Voici quelques lunettes de protection laser que je recommande :

DISPONIBLE SUR AMAZON

Procédure de mise au point

Pour obtenir les meilleurs résultats de découpe, positionnez la tête de gravure à 2 mm au-dessus de la surface. Pour ce faire, placez une feuille d’acrylique de 2 mm d’épaisseur ou une cale sous la tête du laser. Abaissez ensuite la tête sur la cale. Une fois la tête correctement positionnée, serrez les vis de l’axe z à l’aide d’une clé hexagonale pour la maintenir en place. N’oubliez pas de retirer la cale une fois la tête en place.

Découpe et gravure de différents matériaux

Avec l’Atomstack A5 20W, vous pouvez graver une grande variété de matériaux et même effectuer des tâches de découpe. Parmi les matériaux que vous pouvez graver, citons le bois, le cuir, le coton (vêtements), le caoutchouc, le papier, les fruits, la mousse, l’acrylique et l’aluminium anodisé noir.

Vous pouvez également couper du bois, du papier, du ruban adhésif, du tissu, de l’acrylique et du carton.

Cette machine coupe le papier et le ruban adhésif en un seul passage. Pour les matériaux plus épais comme le carton ou le bois, plusieurs passages peuvent être nécessaires.

Logiciels et formats pris en charge

L’Atomstack A5 20W est compatible avec le logiciel LaserGRBL. Bien qu’il soit adéquat pour certains tests, j’ai opté pour le logiciel Lightburn, qui est plus avancé.

LaserGRBL permet d’importer des fichiers vectoriels (NC, BMP, JPG, PNG, DXF, etc.) et des fichiers d’images bitmap (BMP, JPG, PNG et GIF).

Lightburn prend en charge un plus grand nombre de formats de fichiers, notamment AI, SVG, DXF, PDF, HPGL, PLT et RD pour les fichiers vectoriels, et PNG, JPEG, BMP, TIFF, TGA et GIF pour les fichiers d’images.

Nos résultats

Nous avons effectué un test standardisé sur l’Atomstack A5 20W, que nous effectuons habituellement sur tous les graveurs et découpeurs laser.

Voici les résultats.

Gravure sur bois

Le modèle de gravure que nous utilisons pour nos tests standard est destiné à démontrer les capacités de gravure de toute machine que nous testons. Nous utilisons différents réglages, ce qui nous permet d’évaluer l’efficacité du faisceau laser.

Vous pouvez obtenir le fichier de test que nous utilisons ICI.

Un motif standard qui a été gravé au laser sur du bois.

Échelle de puissance

La mire d’échelle de puissance démontre la capacité de gravure de la machine à différents niveaux de puissance et à différentes vitesses. Les niveaux de puissance sont réglés par incréments de 10 %, de 10 % à 100 %, tandis que les vitesses utilisées sont de 600, 1200, 1800 et 2400 mm/min. Cependant, les lectures peuvent être obscurcies par les taches de fumée.

Échelle d’intervalles

Le test de l’échelle d’intervalle permet de déterminer si la forme de la tache focale du laser est carrée ou rectangulaire. L’intervalle de balayage est progressivement augmenté de 0,1 mm à 0,5 mm pour observer comment la forme du faisceau laser change lors du balayage horizontal et vertical.

Les résultats du test montrent clairement que la forme du faisceau laser est rectangulaire puisqu’il présente des comportements différents lorsqu’il est balayé dans les directions horizontale et verticale. La forme exacte du spot peut être estimée avec précision lors du test de gravure sur de l’aluminium anodisé.

Gravure de photos

Vous trouverez ci-dessous un test au cours duquel nous avons gravé une petite photo de 20 mm tout en faisant varier la puissance maximale du laser. La gravure de photos peut être un processus lent car la tête du laser doit scanner ligne par ligne. Pour les photos plus grandes, il faut s’attendre à attendre quelques heures pour que la gravure soit terminée.

Gravure d’images vectorielles

La gravure d’images vectorielles est nettement plus rapide car la tête du laser peut suivre directement les lignes, contrairement aux images bitmap où le laser doit scanner ligne par ligne. Toutefois, les images vectorielles ne peuvent pas être gravées avec des variations de niveaux de gris.

Notre test comprend la gravure d’une photo d’un mignon oiseau Tit, qui n’a pris que quelques minutes. Dans le logiciel, vous avez la possibilité de remplir les formes fermées avec un motif. Pour cette image, la forme a été remplie par numérisation avec un pas de 0,1 mm.

Pour réaliser plus rapidement des gravures plus importantes, vous pouvez augmenter le pas à 1 mm ou plus. Vous obtiendrez ainsi un motif matriciel ou en grille.

Aluminium anodisé Gravure

Le test suivant que nous avons effectué avec le laser Atomstack A5 20W a été réalisé sur une chute d’aluminium anodisé noir. La mire a été conçue pour évaluer la taille du point de focalisation dans les directions horizontale et verticale, ainsi que l’impact de la vitesse. Dans les sections suivantes, nous examinons les différents composants de cette mire.

L’échelle d’intervalle est une fois de plus la partie la plus cruciale. En effectuant un balayage vertical et horizontal avec différents intervalles, nous pouvons estimer la taille du point laser. Les résultats indiquent que le point laser est rectangulaire, d’une largeur d’environ 0,1 mm et d’une hauteur de 0,35 mm. Avec un pas plus grand, les lignes ne se connectent plus, ce qui renforce cette conclusion.

Les images ci-dessous ont été prises avec un microscope numérique Andonstar AD407.

Le test suivant consiste à faire varier la taille du texte. Les résultats montrent que la taille de texte de 2 mm est lisible, tandis que la hauteur de texte de 1 mm est illisible. On observe également une certaine oscillation de l’axe, qui est probablement due à des facteurs mécaniques.

Cependant, il ne faut pas oublier que la vitesse utilisée pour ce test (600 mm/min) a pu contribuer aux résultats. Une diminution de la vitesse pourrait améliorer la précision, comme cela a été démontré plus loin dans les tests.

L’image ci-dessous montre deux ensembles de carrés sur le côté droit, où un carré est gravé à l’intérieur de l’autre. Le carré intérieur est gravé à une vitesse de 1000 mm/min, tandis que le carré extérieur est gravé à 100 mm/min.

L’oscillation qui est plus prononcée à une vitesse plus élevée est probablement due à des facteurs mécaniques. Toutefois, la luminosité du motif gravé ne semble pas affectée par la vitesse.

Les deux carrés du bas montrent l’effet de la forme rectangulaire des points. Comme vous pouvez le constater, les lignes verticales sont nettement plus fines que les lignes horizontales.

Test de distance de mise au point du laser

Ce test vise à démontrer que la taille du point laser augmente à mesure qu’il pénètre plus profondément dans le matériau. Plus le point reste focalisé en profondeur, plus il peut découper un matériau épais.

Pour ce faire, nous augmentons progressivement la distance de mise au point de 3 mm pour chaque carré.

Le carré de 0 mm représente le réglage optimal de la mise au point (en utilisant une cale de 2 mm). Pour le carré de 3 mm, l’éprouvette est abaissée de 3 mm en dessous de la position de mise au point optimale afin de déterminer la taille du point à 3 mm dans le matériau. Le même principe s’applique aux distances plus grandes.

D’après le test, l’abaissement de la mise au point de 3 mm n’augmente pas de manière significative la taille du point. La ligne horizontale reste pratiquement de la même taille, tandis que la ligne verticale semble plus épaisse.

Au fur et à mesure que l’on descend, le point augmente. À 6 mm et 9 mm, le point devient nettement plus épais et perd sa forme rectangulaire.

L’effet d’épaississement peut être utile lors de la gravure d’objets plus grands et peu détaillés, car il permet une gravure plus rapide avec des intervalles de pas plus grands.

Acrylique

Nous avons testé l’acrylique noir de 3 mm (également connu sous le nom de plexiglas) à une vitesse de 600 mm/min. La gravure et la découpe ont donné des résultats satisfaisants avec un bord coupé net.

Nous avons également testé l’acrylique bleu. Cependant, ce test n’a pas été concluant car la couleur bleue n’a pas absorbé efficacement la lumière du laser. Il est probable que le matériau n’était pas assez foncé, et malgré l’utilisation de la pleine puissance pendant 50 passages, seule une légère fusion a été observée sans aucun signe de lettres gravées. On peut donc conclure que la machine laser Atomstack A5 20W n’est capable de découper et de graver que sur de l’acrylique très foncé.

Test de découpe du contreplaqué

Le test de découpe a été effectué sur des contreplaqués de peuplier de 3 mm et 6 mm d’épaisseur à trois vitesses différentes. Les deux directions de balayage, l’axe X horizontal (gauche-droite) et l’axe Y vertical (arrière-avant), ont été testées car les performances de coupe varient dans chaque direction en raison de la forme rectangulaire du point.

Les résultats sont présentés ci-dessous :

Vitesse Contreplaqué de 3 mm Contreplaqué de 6 mm
300mm/min
2 passes pour le vertical, 4 passes pour l’horizontal
3 passes pour le vertical, 7 passes pour l’horizontal
600mm/min
3 passes pour la verticale, 11 passes pour l’horizontale
6 passes pour la verticale, 14 passes pour l’horizontale
900mm/min
4 passes pour le vertical, 9 passes pour l’horizontal
12 passes pour la verticale, 19 passes pour l’horizontale

Le test montre que plus la vitesse diminue, plus la carbonisation augmente. Inversement, les vitesses plus élevées nécessitent plus de passages. Par ailleurs, l’efficacité de coupe de l’Atomstack A5 20W est nettement supérieure dans l’axe Y en raison de la forme rectangulaire du point.

Test de coupe de bois dur

Ce test démontre la capacité de découpe de la machine de gravure laser Atomstack A5 20W sur des bois plus durs à une vitesse de 600 mm/min. Dans un premier temps, nous avons essayé de découper du bois de pin de 4 mm, qui est relativement tendre. La machine l’a découpé facilement en 14 passages, laissant une coupe nette.

Cependant, lorsque nous avons essayé de couper du bois de hêtre de 3 mm d’épaisseur, qui est plus dur, la machine a rencontré des difficultés sur l’axe X. Il lui a fallu 46 passes pour le couper, ce qui a entraîné une perte d’efficacité de la machine. Il lui a fallu 46 passes pour le découper et une carbonisation importante a été observée sur l’axe X.

Conclusion

L’Atomstack A5 20W est plus efficace pour la gravure que pour la découpe en raison de la forme rectangulaire des points. Par conséquent, il peut y avoir des problèmes lors de la découpe de joints serrés, car il est difficile d’ajuster les tolérances pour obtenir un ajustement précis.

Vous devez donc tenir compte de la forme du point lorsque vous créez vos motifs. Si vous préférez une taille de point plus petite et de meilleures performances de découpe, l’Atomstack A5 Pro 40W est une excellente option à considérer.

VOIR LE PRIX SUR ATOMSTACK | BANGGOOD

Leave a Reply